TUC - Toulouse Université Club

Actualités

21 Janvier 2019

Axel GUIGNARD - TUC HOCKEY SUR GAZON AU CHAMPIONNAT DU MONDE

Le TUC Omnisports a prêté attention à Axel Guignard, entraîneur et joueur de hockey sur gazon. À travers notre interview il nous raconte son parcours, sa vision du hockey et ses objectifs. Découvrez en exclusivité cette interview riche de passion.


Qui est Axel Guignard ?
Professeur de sport, cadre d’état dont la principale mission est l’analyse vidéo auprès des équipes de France particulièrement chez les hommes. En charge de la coordination et de l’entraînement au sein du Centre Régional d’Occitanie, il détecte et rassemble les meilleurs jeunes de 12 à 16 ans dans une structure lancée depuis le début d’année.


Axel Guignard un passionné de Hockey !

Passionné depuis tout petit, Axel a commencé à jouer au hockey sur Bordeaux. Il a joué au niveau national chez les moins de 16 ans. Son parcours l’a amené à jouer au niveau national sans pour autant jouer en équipe nationale. Il  nous annonce : « comme beaucoup j’aurai bien aimé ».

Aujourd’hui, notre athlète est licencié au TUC pour le plaisir de jouer mais participe parfois aux compétitions avec le groupe séniors hommes. Sur le terrain il retrouve des jeunes qu’il a vu débuter.


Une passion devenue un métier :

Depuis plus de 15 ans, Axel travaille dans un milieu rejoignant sa passion. En effet, depuis tout jeune, il entraînait les plus petits de sa catégorie, les suivait au match, puis petit à petit après avoir choisi une filière de STAPS, il devient professeur de sport. À côté de ça, il nous dit avec entrain :« Mais auparavant ma mission était de développer le hockey dans l’ex-région Midi-Pyrénées. Le niveau était réduit, mais depuis le début la section hockey était liée au TUC ».


« Les équipes féminines sont trop peu représentées dans le hockey français » :

Axel Guignard a toujours encadré une équipe féminine au sein du club. Fruit de 15 ans de travail dans le cadre des ses missions, celui-ci a été amené a organisé la pratique de jeune avec des encadrants professionnels et créer un groupe de fille et l’entraîner au plus haut niveau de compétition pendant 9 ans en salle. Toutefois celui-ci nous répète « les équipes féminines sont trop peu représentées dans le hockey français ». Le hockey est un sport masculin mais aussi féminin. C’est un sport non violent ce qui fait que beaucoup de femmes pratiquent la discipline dans différents pays. Dans ces pays comme l’Angleterre, le hockey est plus féminin que masculin.

Aujourd’hui trop peu de femmes pratiquent en France. « Pourtant c’est un sport co magnifique » s’exclame-t-il.

Axel Guignard travaille donc beaucoup là-dessus pour voir les femmes se diriger de plus en plus sur la compétition, notamment avec la mise en place du nouveau terrain de hockey sur gazon de Toulouse, le seul dans l’Occitanie.


Les particularités du hockey sur gazon pour Axel Guignard :

Souvent dans l’imaginaire collectif du peu d’éclairage médiatique dont bénéficie la discipline du hockey, celui-ci est considéré comme un sport violent, confondu avec le hockey sur glace. Tandis que le hockey sur gazon est avant tout un sport d’évitement. C’est un sport collectif avec une complexité technique importante, et une activité très riche, facilité par le côté ludique. Pour lui : « C’est évident chez les jeunes de s’épanouir dans le hockey par ce côté ludique ».

Tout de même c’est une discipline qui demande de l’effort physique. « Il faut courir beaucoup », nous explique-t-il. La pratique se fait sur un terrain de grande dimension, demandant un effort athlétique et une vitesse importante par son jeu rapide. La discipline comporte aussi une valeur très forte avec le respect du partenaire et des adversaires très importante, avec un côté convivial très marqué.


Le hockey sur gazon une discipline olympique  :

Au sein de la Fédération Française de Hockey, seul le hockey sur gazon est une discipline olympique. Réduite dans le milieu sociale scolaire et très peu connu mais pourtant un réellement ancrage olympique, on lit peu d’article sur le hockey et peu à la TV.

« Mais les choses sont en train de changer, on revient tout juste de la coupe du monde homme en Inde de décembre. Ce fut l’objet d’un éclairage médiatique dont on n’était pas habitué, sur la chaîne TV « l’équipe ».

Axel Guignard nous raconte : « Nous sommes partis avec une journaliste pour nous aider à ouvrir la connaissance de la discipline. En France c’est nouveau, comparé aux autres pays comme l’Angleterre, la Belgique et les Pays-Bas ».

Aujourd’hui la discipline toujours pratiquée dans un cadre familial possède un volume de pratiquant allant de 16 000 à 17 000 licenciés en France.


« L’accueil des JO 2024 à Paris va constituer un booster pour le hockey sur gazon »

En effet, pour Axel, la dynamique actuelle est portée par l’accueil des jeux en 2024 où le hockey fera pleinement partie du programme olympique.  « L’accueil des JO 2024 à Paris va constituer un booster pour le hockey sur gazon, et pour l’ensemble des pratiquants et professionnels français mobilisés. » Ainsi cela va permettre d’accéder à un éclairage plus fort et de permettre la découverte d’un grand nombre de personnes vers la discipline. Axel finit par dire dans un sourire : « À nous de nous organiser pour les accueillir ! ».

Suivez toute l'actualité du TUC sur les réseaux sociaux